Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2018, 71, 3, p.54-62

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Comparaison des qualités d'usage de 5 collants de compression médicale par l'analyse sensorielle.

Comparison of the comfort of use of 5 compression tights by the sensory analysis.

Auteurs/Authors : Chauveau M., Thiney G., Courage G., Cros F., Ouchene A.

Mots-clés : Collant de compression, Analyse sensorielle

Keywords: Compression tights, Sensory analysis

Résumé :

Parmi les bas de compression, moins d’un quart sont prescrits et vendus au format collant, le reste se partageant entre bas-cuisse et bas-jarret.
Or dans le marché des bas de ville, non médicaux, le collant représente 54 % des ventes.
Cette différence peut résulter d’un inconfort d’utilisation spécifique au format collant.
Notre étude a pour but de préciser cette difficulté en quantifiant le confort d’utilisation des 5  collants de compression les plus vendus en France.
Méthodes : L’analyse sensorielle est réalisée par un petit nombre de personnes entraînées (panel expert) dans les conditions standardisées d’un laboratoire dédié de l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement).
Elle consiste à quantifier, à chaque niveau du membre, la difficulté d’enfilage, l’impression de serrage, la gêne aux mouvements.
Nous l’avons utilisée pour comparer les qualités d’usage des quatre collants de compression de classe 2 Fr les plus vendus (désignés P1, P2, P3, P4) à celles d’un collant de nouvelle génération développé par les laboratoires Innothéra : Smartleg®.
Résultats : Effort d’enfilage : sur les 5 produits, deux (P1 et Smartleg®) s’avèrent, à chaque niveau du membre, significativement meilleurs (notes de 0,64 à 2,43) que les 3 autres (5,71 à 8,00). Impression d’être serrée : des pieds jusqu’aux hanches P1 et Smartleg® sont
équivalents (1.86 à 3,21) et plus performants que les 3 autres (5,93 à 8,14).
Par contre l’impression d’être serrée au ventre et à la ceinture est plus faible avec Smartleg® (1,43 et 1,86) qu’avec P1 (4,21 et 4,14) et avec les 3 autres.
La gêne aux mouvements est, à chaque niveau, équivalente entre P1 et Smartleg® (1,43 à 2,29), moindre que celle générée par les 3 autres (4,36 à 7,71).
Conclusion : Les collants de compression ne sont pas équivalents en termes de confort d’utilisation. Sur les points spécifiques au format collant (culotte et ceinture) Smartleg® s’est avéré meilleur que les 4 autres produits testés.
Une étude clinique sur une longue période associée à une mesure de l’observance serait utile pour confirmer ces notions.

Summary :

Among compression stockings, less than a quarter is prescribed and sold in tight format, while the remainder is divided between thigh-length and knee- length stockings.
In the non-medical fashion hosiery market, tights account for 54% of sales.
This difference may result from a specific discomfort with use of the tight format.
Our study aims to clarify this difficulty by quantifying the comfort of use of the 5 most sold compression tights in France.
Methods: Sensory analysis is performed by a small number of trained persons (expert panel) under the standardised conditions of an IFTH dedicated laboratory.
It consists in quantifying, at each level of the limb, the difficulty of putting on, the feeling of tightening, and the discomfort when moving.
We used it to compare the qualities of use of the four bestselling class 2 Fr compression tights (designated P1, P2, P3, P4) with those of a new generation tight developed by the laboratoires Innothéra : Smartleg®.

Results: Effort for putting on the tight : of the 5 products, two (P1 and Smartleg®) are significantly better at each level of the limb Feeling of tightening: from feet to hips P1 and Smartleg® are equivalent (1.86 to 3.21) and better than the other 3 (5.93 to 8.14).
On the other hand, the feeling of being tight at the stomach and at the belt is weaker with Smartleg® (1.43 and 1.86) than with P1 (4.21 and 4.14) and with the other 3.
At each level, discomfort while moving is equivalent between P1 and Smartleg® (1.43 to 2.29), and less than that caused by the other 3 (4.36 to 7.71).
Conclusion: Compression tights are not equivalent in terms of comfort of use.
Smartleg® proved to be better than the other 4 products tested on the specific points of the tight format (panty and belt).
A long-term clinical study combined with a measure of compliance would be useful to confirm these concepts.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.