Phlébologie - annales vasculaires

Rechercher

Saisissez un ou plusieurs mots-clés, séparés
par un espace :

Accès aux articles

Par numéro Par titre
Par auteur    Par mots-clés

   Panier

Aucun article

   Porte document

Aucun document

Bibliothèque   

Article

      Retour à l'accès par titre      Article suivant 

Légende :   porte-documentDocument en accès libre     Panier Article payant

Auteurs / Authors Titre et mots clés / Title and keywords  

n° 1
Mars 2015

Raynal P.
Nagy N.
Lelubre C.
Zouaoui K.
Nuyens V.
Benigni J.P.
 

Évaluation histopathologique de l’action sur la paroi de la grande veine saphène de la mousse de polidocanol 2% en fonction de différents ratios volumiques air-liquide. Étude pilote portant sur dix segments de grande veine saphène in situ. Comptage et mesurage des bulles en microscopie optique pour chaque ratio et en fonction du temps.

 

Histo-pathological evaluation of the action on the wall of the great saphenous vein with 2% polidocanol foam, based on various air-liquid volumes ratio. Pilot study on ten in situ saphenous vein great segments. Counting and measuring of bubbles in light microscopy according to for each ratio and time exposure.

Ajouter au porte document

Résumé :

Introduction : La supériorité de la mousse sclérosante par rapport à la forme liquide est reconnue. Cependant il n’y a pas de consensus fort sur la concentration idéale ni sur le meilleur ratio (liquide-gaz) à utiliser.

Aucune étude n’a jusqu’à ce jour analysé la toxicité de l’injection à différents ratios et temps d’exposition d’une mousse de polidocanol (POL) 2 % sur la paroi veineuse de la grande veine saphène (GVS).

Objectifs : Qualifier et quantifier après 5 (T5’) et 30 (T30’) minutes d’exposition à une mousse de POL 2 %, les lésions provoquées sur la paroi veineuse de la GVS, en fonction des ratios (sclérosant-air) utilisés (1:3, 1:4, 1:5). Étude de stabilité pour chaque ratio de la mousse par comptage et mesurage au microscope optique des bulles en fonction du temps (T0 à T15 minutes).

Méthodes : Dix patients candidats (5H/5F) à un éveinage chirurgical de la GVS (6-12 mm de diamètre) par stripping ou invagination. Avant cela, les segments veineux sont remplis de mousse de POL 2 % aux ratios 1:3, 1:4, 1:5. Ensuite, ils sont fragmentés, prélevés, rincés et fixés dans de la formaline après 5 et 30 minutes d’exposition, puis colorés à l’hématoxyline-éosine (H&E).

Estimation histopathologique du pourcentage de cellules endothéliales résiduelles et de la profondeur des lésions de la média.

Comptage et mesurage des bulles par microscopie optique pour chaque ratio et aux temps d’exposition T0’, T5’ et T15’.

Résultats : À T5’, le ratio 1:3 inflige une destruction de l’endothélium (et dans une nettement moindre mesure de la média) plus sévère que pour les autres ratios. Cet effet diminue rapidement au cours du temps (T30’) quel que soit le ratio utilisé.

Le comptage des bulles par champ, à T0’, indique un nombre significativement supérieur pour le ratio 1:3. À T5’, pour chaque ratio on observe une importante réduction du nombre de bulles/champ.

Conclusions : À T5’, le ratio 1:3 est le plus efficace sur les dommages causés à la paroi veineuse.

Aux temps d’exposition prolongés (T30’), cette différence n’est plus retrouvée ni au sein du même ratio (intra-ratio) ni des autres (inter-ratio). Il existe donc un nivellement graduel de l’atteinte pariétale qui aboutit à observer des lésions comparables quel que soit le ratio utilisé.

Les résultats des colorations spécifiques au collagène sont en cours d’analyse. L’analyse des résultats du comptage des bulles/champ vont dans la même direction. D’autres essais cliniques in situ sont nécessaires pour valider ces observations faites sur un faible échantillonnage. Notre recrutement se poursuit.

Summary :

Backgrounds: The superiority of foam sclerosant relative to liquid is recognized. However, there is no strong consensus on the ideal concentration or the best ratio liquid-gas to use.

To date no study has analyzed the toxicity on the great saphenous vein (GSV) wall of various ratios and exposure time of foam polidocanol (POL) 2% injections.

Objectives: Qualify and quantify after five (T5’) and thirty (T30’) minutes exposure to a POL 2% foam, the damages caused on the GVS wall, based on the ratio (slerosant-air) used.

Stability study for each ratio of the foam by counting and measuring (diameter) in light microscopy, bubbles function of times (T0, T5, T15 minutes).

Methods: Ten patients (5h/5f ) candidates to a surgical stripping of the GVS (6-12 mm diameter). Before the venous segments are filled with foam POL 2%, ratios 1:3, 1:4, 1:5. Then they were fragmented, gently resected, rinsed and fixed in formalin after five and thirty minutes of exposure. H&E staining to appreciate overall vein architecture was performed for each specimen. Pathological examination percentage of residual endothelial cells and depth of lesions of the media.

Counting and measuring bubbles size by light microscopy for each ratio and exposure time (T0’, T5’, T15’). Results: At T5’ the ratio 1:3 induces destruction of the endothelium more severe than for the others. These observations were made for media injury but with much lesser extent.

This effect decreases rapidly with time (T30’) whatever the ratio used.

Counting bubbles field to T0’ indicates a significantly greater for the 1:3 ratio. At T5’ for each ratio, a serious reduction in the number of bubbles per field was found.

Conclusions: At T5’ the ratio 1:3 is the most efficient on the damage to the GSV wall. With prolonged exposure time (T30’) this difference was not found for the same ratio (intra-ratio) or for a higher one (inter-ratio). Therefore there is a gradual levelling of the parietal lesions, which led to observe similar injury regardless of the ratio used.

The results with specific staining to the collagen are being analysed. At least the analysis of the results of bubbles/field counting are going in the same direction.

Other in situ clinical trials are needed to confirm these results on a small sample. Our recruitment continues.


      Retour à l'accès par titre      Article suivant 

Société française de Phlébologie

LA REVUE INTERNATIONALE DE PHLÉBOLOGIE

Organe officiel de la Société Française de Phlébologie

Phlébologie-Annales Vasculaires
Organe officiel de la Société Française de Phlébologie
Rédacteur en chef : François-André ALLAERT - Directeur de la Publication : Albert-Claude BENHAMOU - contact@revue-phlebologie.org

Edition - Publicité - Abonnements : Editions Phlébologiques Françaises
Siège Social : 29, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél. : 01 45 33 02 71 - Fax : 01 58 45 15 77 - De l’étranger = Tél. : 33 (0)1 45 33 02 71 - Fax : 33 (0)1 58 45 15 77
Site : http://www.revue-phlebologie.com - E-mail : courrier@sf-phlebologie.org

Conception, réalisation : bialec