Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2022, 76, 2, p.43-49

DOI Acheter cet articleAjouter au panier

Les recanalisations veineuses ilio-caves dans le syndrome post-phlébitique.

Iliocaval venous recanalisation in post-phlebitic syndrome.

Auteurs/Authors : Bassit C., Berkaoui M., Alaoui M.

Mots-clés : Recanalisation endoveineuse, Syndrome post- thrombotique, Score de Villalta

Keywords: Endovenous recanalization, Post-thrombotic syndrome, Villalta PTS scale

Résumé :

Contexte: Le SPT survient chez 20 à 50% des patients, ce qui en fait la complication chronique la plus fréquente de la TVP [1, 2]. Il est responsable d’une altération majeure de la qualité de vie, et son retentissement socio-économique important. Le traitement endovasculaire du SPT bénéficie d’un taux de succès technique toujours en augmentation grâce à l’évolution du matériel et à l’expérience grandissante des opérateurs dans le domaine de la recanalisation veineuse complexe.

 

Méthodes : Cette étude rétrospective, observationnelle, descriptive, a inclus 30 patients qui présentaient un syndrome post-thrombotique, qui ont bénéficié d’un geste de recanalisation endoveineuse par stenting, à l’hôpital militaire Avicenne à Marrakech au cours des 5 dernières années. L’objectif principale de notre étude est d’évaluer l’efficacité de cette technique endovasculaire. Nous avons analysé rétrospectivement 30 observations du syndrome post-thrombotique traitées par angioplastie avec stenting colligées au service de chirurgie vasculaire périphérique de l’Hôpital Militaire Avicenne de Marrakech au cours de la période s’étalant de janvier 2015 à décembre 2020. Les données épidémiologiques, étio-pathogéniques, les caractéristiques diagnostiques et la procédure thérapeutique ont été évaluées.

 

Résultats: L’âge moyen de nos patients était de 52 ans (de 35 à 69 ans). Nous avons noté une prédominance féminine avec un sex-ratio F/H de 1,7. La symptomatologie clinique était dominée par une douleur, un œdème, un ulcère veineux, des télangiectasies et une induration cutanée du membre affecté. Tous les malades ont bénéficié des explorations nécessaires pour confirmer le diagnostic notamment l’écho-Doppler veineux en première intention, et la phlébographie, qui permet de visualiser l’occlusion veineuse ilio-cave. La réussite de la technique a été obtenue dans 96,66% des cas, et la durée moyenne d’hospitalisation était de une journée. La perméabilité primaire à un an était à 90%.

 

Conclusion: Le traitement endovasculaire par angioplastie avec mise en place de stent est sûr, efficace et peu invasif. Les taux de perméabilité à long terme sont bons et surtout cette technique ne limite pas les possibilités chirurgicales en cas d’échec

Summary :

Background: The PTS occurs in 20 to 50% of patients, making it the most common chronic complication of DVT. It is responsible for a major deterioration in quality of life, and its socio-economic impact. important. The endovascular treatment of PTS enjoys an everincreasing technical success rate thanks to the evolution of equipment and the growing experience of operators in the field of complex venous recanalization.

 

Method : This retrospective, observational, descriptive study, included 30 patients who presented with postthrombotic syndrome, who underwent endovenous recanalization by stenting, at the Avicenne military hospital in Marrakech over the past 5 years. The main objective of our study is to assess the effectiveness of this endovascular technique. We retrospectively analyzed 30 observations of postthrombotic syndrome treated by angioplasty with stenting collected at the peripheral vascular surgery department of the Avicenne Military Hospital in Marrakech during the period between January 2015 and December 2020. Etiopathogenic, diagnostic features and therapeutic procedure were evaluated.

 

Results : The average age of our patients was 52 years (range 35 to 69). We noted a female predominance with an F/M sex ratio of 1.7. The clinical symptomatology was dominated by pain, edema, venous ulcer, telangiectasia and skin induration of the affected limb. All the patients benefited from the explorations necessary to confirm the diagnosis, in particular the first-line venous ultrasound doppler, and the venography, which makes it possible to visualize the ilio-vena cava occlusion. The technique was successful in 96.66% of cases, and the average hospital stay was one day. Primary patency at one year was 90%.

 

Conclusion: Endovascular treatment with angioplasty with stent placement is safe, effective and minimally invasive. The long-term patency rates are good and above all this technique does not limit the surgical possibilities in case of failure.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.