Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2021, 74, 3, p.49-62

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Évaluation de l'efficacité et sécurité de l'anesthésie tumescente écho-guidée ciblée contrôlée (ATEC) dans le traitement par ablation radiofréquence (ARF) de la grande veine saphène.

Evaluation of the efficacy and safety of Controlled ultrasound-guided tumescent anesthesia (CUGTA) in radiofrequency ablation (RFA) of great saphenous vein.

Auteurs/Authors : Zerrouk S., Melki L., Gundesli M.

Mots-clés : Ablation radiofréquence, Grande veine saphène, Anesthésie tumescente écho-guidée contrôlée (ATEC)

Keywords: Radiofrequency ablation, Great saphenous vein, Controlled ultrasound-guided tumescent anesthesia (CUGTA)

Résumé :

Introduction : L’ablation thermique endoveineuse thermique est reconnue technique de première intention
dans le traitement des saphènes incontinentes.
Elle est rendue possible par l’anesthésie locale tumescente (ALT).
Cependant ce type d’anesthésie est considérée comme une étape inconfortable voire douloureuse de la procédure.
Bien qu’il n’existe pas de consensus sur la manière de l’utiliser, le contrôle de la douleur et des complications liées à l’ALT sont des facteurs essentiels pour déterminer le succès de la technique choisie.
L’Anesthésie tumescente écho-guidée ciblée contrôlée (ATEC) a été décrite comme l’un des temps fort de la procédure thermique et repose sur un nombre de ponctions écho-guidées limitées et ciblées par une incidence transversale dans le plan (Trans-DP).
Objectif : L’objectif de notre étude est d’évaluer l’efficacité sur la douleur et la sécurité de l’ATEC dans le traitement ablatif par radiofréquence (ARF) de la Grande veine saphène (GVS).
Méthodologie : Étude monocentrique non randomisée d’un recueil prospectif de données entre janvier et
septembre 2019 à la clinique St Nabor, sur des traitements par ARF de GVS incontinentes et  symptomatiques avec phlébectomies sous ATEC exclusive.
La douleur a été mesurée par une échelle numérique de 0-10 (EN) durant l’ATEC (per-ATEC) et immédiatement après la procédure thermique (per-ARF).

Le volume de la solution utilisée et les complications ont été quantifiés.
Résultats : 92 patients (92 membres) ont été inclus dont 55 femmes (60 %).
L’âge âge moyen de 57,6 ± 12,8 ans avec un IMC moyen de 27,6.
L’EN per- ATEC moyenne était à 1,37.
Celle de L’EN per-ARF était de 0,32.
Lors du contrôle à J2 post-opératoire, l’occlusion de la GVS a été obtenue dans 99,08 % des cas.
Nous n’avons relevé aucune complication majeure et peu d’ecchymoses et de dysesthésies.
Conclusion : L’ATEC est une méthode efficace et sûre. Sous condition d’un bon apprentissage, les résultats en termes de confort et de sécurité du patient peuvent être améliorés en diminuant les douleurs, les d’effets secondaires voire les complications.

Summary :

Introduction: Endovenous thermal ablation (EVTA) is recognized as a first-line technique in the treatment of
incompetent saphenous veins. It is made possible by tumescent local anesthesia (TLA).
However, this type of anesthesia is considered to be the main pain experienced by the patients. Although there is no consensus on the ideal TLA application, pain and complications control are the key factors to decide the success of the chosen technique.
Controlled ultrasound-guided targeted tumescent anesthesia (CUGTA) is described as one of the highlights
stages of EVTA. It is based on a limited number ultrasoundtargeted punctures using the original In Plane-Transverse approach (IP-Trans).
Objective: The aim of our study was to evaluate the safety and efficiency on pain during CUGTA without sedation in radiofrequency ablation (RFA) of Great saphenous vein (GSV).
Methodology: We performed between January and september 2019 at St Nabor surgery center, a nonrandomized monocentric study of a prospective collection of data concerning RFA of incompetent symptomatic GSV with phlebectomy using CUGTA without sedation.
Pain was measured by a Numeric Scale 0-10 (NS) during CUGTA (per-CUGTA-NS) and immediately after the thermal procedure (per-RFA-NS). The volume of the solution used and complications were quantified.

Results: 92 patients (92 limbs) were enrolled including 55 women (60%) with CEAP clinical scores of 2 to 6.
The mean age of 57.6 ± 12.8 years with an average BMI of 27.6.
The average per-CUGTA-NS pain was 1.37 and the per-ARFNS average pain was 0.32.
GSV occlusion was obtained in 99,08% of cases at potoperative day 2.
We found no major complications and few ecchymosis and dysesthesia were observed.
Conclusion: CUGTA is a safe and effective method.
With good training, the results in terms of intraoperative comfort and safety associated with EVTA of GSV can be improved by reducing pain, side effects or even complications.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.