Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2020, 73, 4, p.19-34

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Étude comparative multicentrique entre ponction longitudinale et transversale : deux approches classiques de la ponction-directe à l'aiguille utilisées dans la sclérose écho-guidée.

Multicenter comparative study between longitudinal and transverse puncture: two classical approaches of direct-needle puncture used in ultrasound-guided sclerotherapy.

Auteurs/Authors : Zerrouk S., Kalfous S., Jilani M., Mabchouri K., Sabra F., Antonio L., Drissi H., Amirat R., Berra H., Agram A., Rabia S., Zeggai A., Lalout N., Ruivo B., Accioli C., Cury M., Zekakos D.X., Petrelis A.M.

Mots-clés : Sclérothérapie échoguidée, Ponction transversale, Ponction longitudinale, Axe long dans le plan, Axe court hors du plan, Axe court dans le plan, Axe court dans le plan-3/4

Keywords: Echosclerotherapy, Transversal puncture, Longitudinal puncture, Long axis in plane, Short axis out plane, Short axis in plane, Short axis in plane-3/4

Résumé :

La sclérothérapie est devenue, bien plus qu’une alternative, une technique de référence dans le traitement de la maladie veineuse chronique.
Il est certain que le guidage échographique a révolutionné la méthode en apportant plus de sécurité, cependant il n’a pas pu empêcher la survenue de complications potentielles.
Seule une expérience élevée et une technique minutieuse guidée par échographie avec une stratégie efficace de prévention par l’apprentissage notamment peuvent en réduire les risques.
Les deux incidences couramment utilisées par les phlébologues sont, selon leur apprentissage et leur
préférence, la ponction longitudinale et la transversale.
Des études comparatives entre ces deux approches classiques pour la cathétérisation vasculaires centrales et périphériques ont été réalisées par d’autres spécialités de l’écho-guidage thérapeutique.

À notre connaissance, il n’existe pas d’études réalisées sur un mannequin pour la ponction injection-directe à l’aiguille, plus fréquemment utilisées dans la sclérose écho-guidée.
Objectif : Évaluer et comparer les deux approches classiques de la ponction écho-guidée, la Transversale et la Longitudinale.
Méthodologie : Nous avons comparé le taux de succès (TS) et le temps de ponction (TP) des deux incidences sur un dispositif de simulation de ponction écho-guidée (DSPE) chez 15 opérateurs répartis en trois catégories de niveaux différents, les experts, les intermédiaires et les débutants issus de trois centres différents.
L’épreuve a consisté à réaliser des ponctions injection directe à l’aiguille de la veine artificielle rectiligne du DSPE sous guidage échographique par chaque opérateur, sur un cycle de 5 ponctions successifs pour chaque incidence.
Résultats : 15 participants (8 hommes, 4 femmes) répartis sur trois centres et classés en trois différents niveaux d’expérience : 8 opérateurs (53,33 %) ont effectué < 10 écho-scléroses, 4 (26,66 %) ont réalisé entre 20 et 50 écho-scléroses.
Seuls 3 (20 %) d’entre eux ont une grande expérience de l’écho guidage (> 50 écho-scléroses).
4 ont une formation de chirurgien (26,66 %). 11 participants ont une formation en médecine vasculaire (73,33 %).
Le TS pour la transversale était de 83,33 % alors qu’il était légèrement plus élevé à 98,33 % pour la longitudinale.
Le TP moyen de la Longitudinale était de 4,79 sec (IC à 95 %, [0 à 11,31].
Le TP moyen de la Transversale était de 8,12 s (IC à 95 %, 1, [0 à 17,66].
Il y avait une différence significative de 3,33 s (IC à 95 %, – 4,91 à – 1,74) entre les deux approches.
Le TP chez les opérateurs débutants a été plus court dans la Longitudinale (5,02 s) que dans la Transversale (10,70 s) (p ≤ à 0,5, –8,15 à –3,21) alors qu’il n’y eu pas de différence significative chez les opérateurs de niveau intermédiaire (p = 0,37) et chez les experts (p = 0,06) entre les deux approches.
Conclusion : Les opérateurs débutants ont été plus rapide dans la ponction injection-directe par approche
Longitudinale que par Transversale sur un DSPE.
Le nombre restreint des participants ainsi que les limites de la ponction sur mannequin, ne nous  permettent pas de conclure à la supériorité d’une incidence sur l’autre en termes d’efficacité et de sécurité.
D’autres études comparatives à plus grandes échelles sont requises.

Il est important que tout thérapeute tienne compte des qualités et limites propres à chaque incidence,
particulièrement quand il s’agit de traiter certaines zones sensibles, à proximité de structures artérielles.
L’incidence Longitudinale visualise l’aiguille jusqu’à sa pointe et contrôle le point d’injection alors que la
transversale permet le contrôle visuel de la veine et des structures environnantes.
Une approche qui réunit à la fois tous les avantages cités pourrait améliorer la sécurité de nos écho-scléroses.
Pour ce faire, la prise en compte de la dynamique de placement de l’aiguille par rapport au plan de la sonde offrirait davantage de possibilités à nos techniques usuelles.

Summary :

Sclerotherapy has become a reference technique in the treatment of chronic venous disease, much more than an alternative to surgery.
The value of ultrasound guidance (UG) in the treatment of saphenous trunks is well established and is recommended by recognized societies.
It is certain that UG revolutionized the method by providing more safety, however it could not prevent the occurrence of potential complications.
Only a high level of experience and a careful technique guided by ultrasound with an effective strategy of
prevention can reduce the risks.
The two incidences commonly used by phlebologists are, according to their training and their preference,
Longitudinal and Transverse puncture.
Comparative studies between these two classical approaches for central and peripheral vascular catheterization have been carried out by other specialties.

To our knowledge, there are no studies performed on a vascular access phantom for direct needle puncture injection, frequently used in ultra-sound-guided sclerotherapy (UGS).
Objective: To evaluate and compare the two traditional approaches of ultrasound-guided (UG) puncture, the
Transverse and the Longitudinal.
Methodology:We compared the success rate (SR) and the puncture time (PT) between Longitudinal and Transverse approaches in 15 operators divided into three categories of different levels, experts, intermediaries and novice from three different centers.
The test consisted of performing direct needle-injection punctures of the straight artificial vein of a vascular access fantom under UG by each operator, over a cycle of 5 successive punctures for each approach.
The puncture success is judged by the return of red liquid in the syringe.The duration of each puncture was measured.
Results: 15 participants (8 men, 4 women) distributed ove  3 centers and classified into three different levels of experience: 8 novice operators (53.33%) performed less than 10 procedures, 4 intermediaries (26.66%) performed between 20 and 50 UGS.
Only 3 (20%) of them have extensive experience with UG (> 50 UGS).
4 were trained as a surgeon (26.66%). 11 were vascular physician (73.33%). SR for “vein” puncture using the
Longitudinal was slightly higher (98.33%) than Transverse approach (83.33%).
The mean PT of the Longitudinal was 4.79 s (95% CI, [0 to 11.31] while mean PT of the Transverse was 8.12 s (95% CI, 1, [0 to 17, 66].
There was a significant difference of 3.33 s (95% CI, – 4.91 to – 1.74) between the two approaches.
PT in novice operators was shorter in the Longitudinal (5.02 s) than in the Transversal (10.70 s) (P ≤ at 0.5, – 8.15 to – 3.21) while there was no significant difference in intermediate level (P = 0.37) and operators experts (P = 0.06) between the two approaches.
Conclusion:Novice operatorswere faster in the longitudinal puncture than in the transverse on a phantom model gel.
It is important for any practitioner to consider the qualities and limitations specific to each incidence, particularly when it comes to treating certain sensitive areas near arterial structures.
The small number of participants in our study, as well as the limitation of the puncture on a inanimate phantom, do not allow us to conclude that one approach is superior to the other in termsof efficacy and safety. Further comparative studies at larger scales are required.

The Longitudinal approach visualizes the needle to its tip and controls the injection site while the transverse
allows visual control of the target vein and surrounding structures.
An original approach that combines all the advantages mentioned could improve the safety of our UGS.
To do this,wemight consider the needle dynamic placement relation to the plane of the probe. It would offer more possibilities to our usual techniques.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.