Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2020, 73, 2, p.51-57

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Une cause rare de varices pelviennes : le Nutcracker syndrome.

Clinical case of a rare cause of pelvic varicose veins: Nutcracker syndrome.

Auteurs/Authors : Gardet E., Bellaud M., Bérard X.

Mots-clés : Varices pelviennes, Nutcracker syndrome

Keywords: Pelvic varicose veins, Nutcracker syndrome

Résumé :

Situation du problème : Le syndrome de Nutcracker antérieur est une compression de la veine rénale gauche entre l’aorte et l’artère mésentérique supérieure.

Le sang veineux issu du rein va alors chercher à se drainer par la veine ovarique gauche ce qui peut créer un syndrome de congestion pelvienne.
Buts de l’étude : Nous rapportons un cas d’une femme de 62 ans présentant un Nutcracker à l’origine d’un syndrome de congestion pelvienne.
La question de la prise en charge et de son choix a été difficile à trancher.
Deux grands choix s’offraient à nous, soit une réimplantation, soit un stenting.
Elle bénéficiera au final d’une chirurgie avec réimplantation de la veine réno-ovarique gauche dans la veine cave inférieure.
Le Nutcracker est une cause rare de varices pelviennes.

Il est suspecté devant un syndrome de congestion pelvienne pouvant être associé à des hématuries.
Le diagnostic nécessite un examen clinique exhaustif.
Il se doit d’être complété par un écho-doppler et un scanner.
Lorsque le diagnostic est porté on peut proposer une chirurgie visant à dériver le flux veineux rénal ou bien la pose d’un stent permettant de ré-ouvrir la veine rénale et ainsi de diminuer l’hyperpression veineuse.
Malheureusement aucune étude de bonne qualité n’a comparé les deux méthodes.

Summary :

Status of the problem: Anterior Nutcracker Syndrome is a compression of the left renal vein between the aorta and the superior mesenteric artery. Venous blood from the kidney then tries to drain through the left ovarian vein which can create a pelvic congestion syndrome.
Aimsof the study:We report a caseof a 62-year-oldwoman with a Nutcracker causing pelvic congestion syndrome.
The issue of management and choice was difficult to decide.
There were two main choices, either reimplantation or stenting.
In the end, she will benefit fromsurgery with reimplantation of the left renovaric vein into the inferior vena cava.
The Nutcracker is a rare cause of pelvic varicose veins.
It’s suspected to be associated with pelvic congestion syndrome, which may be associated with  ematuria.
Diagnosis requires a thorough clinical examination.

It must be completed by an echodoppler and a CT scan.
When the diagnosis is made, surgery to divert renal venous flow or the placement of a stent may be proposed to reopen the renal vein and thus reduce venous hyperpressure.
Unfortunately, no good quality study has compared the two methods.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.