Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2019, 72, 4, p.12-21

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Effet des multiples facteurs agissant sur la stabilité de la mousse en sclérothérapie.

Effect of Multiple Factors on Foam Stability in Foam Sclerotherapy.

Auteurs/Authors : Taoping Bai, Wentao Jiang, Yu Chen, Fei Yan, Zhi Xu, Yubo Fan

Mots-clés : Préparation, Stabilité de la mousse, Sclérothérapie à la mousse, Facteurs multiples

Keywords: Preparation, Foam stability, Foam sclerotherapy, Multiple factors

Résumé :

La sclérothérapie à la mousse est un traitement largement utilisé pour les varices. Cependant, des complications causées par une mauvaise stabilité de la mousse, subsistent encore.
La plupart des études ignorent les multiples facteurs qui influencent la stabilité de la mousse et se limitent à l’étude que d’un seul facteur.
En outre, la méthode de préparation d’une mousse stable dans des conditions de préparation différentes, n’a pas été mise au point.
Cette étude visait à explorer les lois changeantes de la stabilité de la mousse dans des conditions multifactorielles et à déterminer l’influence de divers facteurs et conditions optimales de préparation agissant sur la demi-vie de la mousse.
Un test orthogonal à deux niveaux a été effectué en utilisant quatre facteurs (taille de la seringue, surfactant, température de préparation et vitesse de la pompe).
Les classifications ont été établies comme suit :
– seringues de 2,5 ml et de 5 ml ;
– tensioactifs, 6 % et 0 % ;
– températures de préparation, 20 °C et 10 °C ;
– et les vitesses de la pompe, respectivement 250 mm/s et 125 mm/s.
Huit combinaisons multifactorielles de groupes expérimentaux (EG) ont été testées.
La demi-vie et le temps de drainage ont été enregistrés pour analyse.
Le temps de drainage initial était de 200 s, mais la différence entre les groupes était également d’environ 200s. Les courbes de taux de drainage de tous les EG ont augmenté graduellement avec le temps.
Inversement, la demi-vie de la mousse a été prolongée d’environ 10 fois pour les quatre facteurs.
En outre, les analyses ont révélé que l’ordre d’influence était le suivant : tensioactif > température > vitesse de la pompe > taille de la seringue.
La préparation de mousse la plus stable a été déterminée.

La taille de la seringue, le surfactant, la température et la vitesse de la pompe ont eu une influence notable sur la demi-vie de la mousse.
Une combinaison de facteurs multiples peut être utilisée pour préparer une mousse plus stable dans les scénarios cliniques et pour associer convenablement les conditions favorables de stabilité et pour éviter les conditions défavorables.

Summary :

Foam sclerotherapy is a widely used treatment for varicose veins. However, complications caused by poor foam stability still remain.
Most studies ignore multiple influencing factors and only study a single factor. Furthermore, a stable foam preparation using different preparation conditions has not been developed.
This study aimed to explore the changing laws of foam stability under multifactorial conditions, and to determine the influence of various factors and optimal preparation conditions on the half-life of foam.
A two-level orthogonal test was conducted using four factors (syringe size, surfactant, preparation temperature, and pump speed).
Classifications were established as follows :
– syringe sizes, 2.5 mL and 5 mL ;
– surfactant concentrations, 6% and 0% ;
– preparation temperatures, 20 °C and 10 °C ;
– and pump speeds, 250 mm/s and 125 mm/s, respectively.
Eight experimental group (EG) multi-factor combinations were tested.
Half-life and drainage time were recorded for analysis.
The initial drainage time was within 200 s, but the difference between the groups was also about 200 s. The drainage rate curves of all EGs gradually increased over time.
Conversely, the foam half-life extended by about 10 times for the four factors.
In addition, the analyses revealed that the order of influence was surfactant > temperature > pump speed > syringe size.
The most stable foam preparation was determined.

Syringe size, surfactant, temperature, and pump speed had markedly observable influences on foam half-life.
A combination of multiple factors can be used to prepare a more stable foam in clinical scenarios and to suitably superimpose favorable conditions to avoid unfavorable conditions.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.