Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2019, 72, 3, p.29-34

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Maîtriser la pression d'interface exercée par les bandes sèches de compression : obtenir avec une bande élastique sèche à allongement long une pression d'interface comprise entre 20 et 70 mmHg.

To control the interface pressure exerted by the dry compression bandages: to obtain with a long stretch dry elastic bandage an interface pressure between 20 and 70 mmHg.

Auteurs/Authors : Chassagne F., Badel P., Giraux P., Convert R., Molimard J.

Mots-clés : Bande sèche de compression, Elastique, Inélastique, Allongement court, Allongement long, Pression d'interface

Keywords: Compression bandages, Elastic, Non-elastic, Short stretch, Long stretch, Interface pressure

Résumé :

Les bandes sèches de compression sont des dispositifs médicaux largement utilisés dans la prise en charges des pathologies veineuses et lymphatiques. Elles sont utilisées parfois seules, souvent en superposition.
Dans tous les cas, leur efficacité repose sur la maîtrise de la pression d’interface qu’elles exercent à la surface de la jambe ou du bras.
Afin d’évaluer précisément les paramètres clés dans la maîtrise de la pression d’interface cette étude originale, qui a fait l’objet d’une thèse de doctorat, a combiné à la fois une approche expérimentale, à travers deux essais cliniques, et une approche numérique.
Quel que soit le type de bande sèche de compression (allongement long ou allongement court), la pression exercée dépend de 4 paramètres :
– la géométrie de la jambe ou du bras,
– la tension de la bande,
– la technique de pose,
– et le coefficient de frottement entre la bande et la peau.
Les propriétés mécaniques des tissus mous du membre n’ont, cependant, aucune influence sur la pression exercée.
Ces travaux ont également démontré que les bandes de compression sèches ont un comportement différent selon qu’elles sont élastiques à allongement long, ou non élastiques, à allongement court.

Summary :

Compression bandages are widely used in the management of venous and lymphatic disorders.
They are sometimes used alone, often combined/superimposed. In any case, their efficacy depends on the interface pressure applied either on the leg or on the arm.
In order to identify the key parameters, which influence the interface pressure, this original study, which was the subject of a PhD thesis, combined both an experimental approach, thanks to two clinical trials, and the use of a mathematical model.
Independently of the type of compression bandage, interface pressure depends on 4 parameters :
– the geometry of the leg or of the arm,
– the tension of the bandage,
– the application technique,
– and the friction coefficient between the skin and the bandage.
Soft tissue mechanical properties have no influence. Finally, this work has also shown that compression
bandages have two different behaviors depending on whether they are elastic and long stretch or inelastic and short stretch.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.