Phlébologie Annales Vasculaires    Société Française de Phlébologie
Contact Aide

Catalogue / article

2019, 72, 2, p.25-31

DOI Ajouter au panier Ajouter au panier

Amélioration de la sclérothérapie à la mousse par les ultrasons de moyenne puissance.

Enhancement of foam sclerotherapy by medium power ultrasound application.

Auteurs/Authors : Casals Sole F.J.

Mots-clés : Bulles, Ultrasons, Sclérothérapie à la mousse, Varices

Keywords: Bubbles, Ultrasounds, Foam sclerotherapy, Varicose veins

Résumé :

Il existe une nouvelle méthode thérapeutique qui permet de libérer localement des médicaments au niveau des lésions tissulaires ciblées. Elle consiste en l’injection de microbulles chargées avec l’agent thérapeutique, suivie par l’administration d’ultrasons de haute puissance, ce qui provoque le dépôt de l’agent thérapeutique sur la lésion.

Nous avons appliqué des ultrasons délivrés avec une puissance acoustique élevée sur les bulles de la mousse sclérosante.

La mousse a été préparée par la méthode standard avec du polidocanol dilué en solution dextrose et un mélange de gaz de CO2/O2.

Après l’injection de la mousse on applique des ultrasons à 0,6 watt/cm2 pendant 12 minutes, en employant un transducteur de 0,6 cm2 à 3 MHz en mode pulsé.

Nous avons traité 46 segments variqueux.

En dehors de l’apparition dans 4 cas d’un thrombus, partiellement liquéfié dans son intérieur, les patients n’ont eu aucune réaction secondaire.

Cette complication est apparue chez des patients qui avaient porté moins longtemps la compression post sclérothérapie.

Le système veineux profond est resté toujours perméable.

Le taux d’occlusion obtenu a été comparé avec notre expérience antérieure : on observe une différence statistiquement significative pour le traitement des veines collatérales.

L’utilisation d’ultrasons localement sur les veines injectées avec mousse sclérosante, améliore l’effet de ce dernier traitement.

Summary :

There is a new therapeutic method that allows the local release of drugs in targeted tissue lesions. It consists of the injection of microbubbles loaded with the therapeutic agent, followed by the administration of high power ultrasound, which causes the deposition of the therapeutic agent on the lesion.

We applied ultrasound delivered with high acoustic power to the bubbles of the sclerosing foam. The foam was prepared by the standard method with polidocanol diluted in dextrose solution and a mixture of CO2/O2 gases.

After injection of the foam, ultrasound was applied at 0.6 watts/cm2 for 12 minutes using a 0.6 cm2 transducer at 3 MHz in pulsed mode.

We treated 46 varicose segments.

Apart from the occurrence in 4 cases of a thrombus, partially liquefied in its interior, the patients had no side reaction.

This complication occurred in patients who had had shorter post sclerotherapy compression.

The deep venous system remained always permeable.

The occlusion rate obtained was compared with our previous experience: a statistically significant difference is observed for the treatment of collateral veins.

The use of ultrasound locally on the veins injected with sclerosing foam, improves the effect of this last treatment.

COPYRIGHT
Aucun article ou résumé de ce site ne peut être reproduit sous forme d'imprimé, photocopie, microfilm ou par tout aute procédé sans l'autorisation expresse des auteurs et de l'éditeur.
No article or abstract of this website may be reproduced in the form of print, photocopy, microfilm or any other means without the express permission of authors and the editor.
Éditions Phlébologiques françaises.